Que s’est-il passé Kornhausgasse 8 en 1936–37?

Une recherche effectuée par Carolin Mücke, Études juives, Fribourg-en-Brisgau

Le Musée juif de Suis­se est situé depuis près de soixan­te ans dans la Korn­gas­se 8. Quel­le est l‘histoire de l’immeuble? Bar­ba­ra Häne, his­to­ri­en­ne et employée du Musée juif de Suis­se, a décou­vert dans le liv­re de Noë­mi Sibold inti­tu­lé «Beweg­te Zei­ten» une indi­ca­ti­on à ce sujet – il s’agit de la note 72 en bas de la page 254 –, selon laquel­le l’immeuble a abri­té des réfu­gi­és pen­dant les années 1930.

J’ai été char­gée par le musée de me rend­re aux archi­ves natio­na­les de Bâle-vil­le afin de véri­fier cet­te indi­ca­ti­on en faisant des recher­ches sur le pas­sé de l’immeuble. Épau­lée par l’équipe des archi­ves natio­na­les, j’ai par­cou­ru les rap­ports annu­els de l’Israe­li­ti­sche Für­sor­ge und Armen­pfle­ge (bien­faisance et assi­s­tance israé­li­te aux pau­vres) de la com­mu­n­au­té israé­li­te de Bâle, numé­ro d’inventaire: StABS, IGB-REGa H 4 (1). Selon les rap­ports annu­els des années 1936 et 1937, l’Israe­li­ti­sche Für­sor­ge avait ses bureaux dans la Korn­haus­gas­se 8. Et effec­ti­ve­ment, grâce aux lits four­nis par la Croix Rouge, Charles Nord­mann, le vice-pré­si­dent à l’époque, a pu y héber­ger 477 réfu­gi­és pour une péri­ode plus ou moins longue, tan­dis qu’ils devai­ent attendre par­fois pen­dant des mois leur émigration.

L’ancienne uti­li­sa­ti­on de la mai­son est d’une hau­te impor­t­ance pour l’histoire de la Suis­se. Nous sau­r­i­ons gré à tou­te per­son­ne ayant encore des sou­ve­nirs ou con­nais­sant des docu­ments de bien vou­loir nous en informer.

 

rédigé le 31.05.2022